vendredi 23 septembre 2016

Qu'importe la hauteur du saut (pourvu que le parachute s'ouvre)

Coucou les addictiens ! C'est enfin le week-end ! Je suis tellement fatiguée et j'ai tellement de choses à faire ! Entre le blog, les devoirs et tout ce qui va avec, je suis débordée !
Laissons place à la chronique du jour !

Le livre :
Qu'importe la hauteur du saut (pourvu que le parachute s'ouvre) de Martin Rouz
324 pages
Autoédité
ISBN-13 : 9791095236009

Résumé :
Yohann profite tranquillement de sa vie d'informaticien sans histoires, jusqu'à ce que tout bascule le jour où il croise le chemin de Christine, l'épouse de son boss, un baron du BTP peu scrupuleux. De son côté, son ancienne compagne, Marion, une journaliste d'investigation renommée, enquête sur une prise d'otages en Libye. Deux affaires qui n'ont aucun point commun... à priori.

Mon avis :

J'ai gagné ce roman grâce à un concours organisé sur Twitter par Martin Rouz. J'ai même eu le droit à une petite dédicace !

Ce roman est dans la catégorie policier (ou espionnage pour être plus précis) même si c'est mêlé à une histoire d'amour. D'ailleurs, on dit toujours que mélanger les deux peut être compliqué à comprendre, mais là, c'est très bien écrit !

L'histoire se déroule à Paris du 14 novembre au 25 octobre d'une année inconnue.

Les personnages principaux sont Yohann et Marion.
Yohann est un informaticien dans une très grande entreprise qui s'appelle KeOps. C'est un homme intelligent mais qui ne connaît pas grand-chose sur les femmes. Il aime Marion.
Elle est une femme très sympathique et on voit dans ses expressions et sa façon de parler qu'elle tient beaucoup à lui.
Il y a beaucoup d'autres personnages. Certains sont mêlés à des affaires très louches et d'autres sont des amis de Yohann et Marion.
Comme presque tous les romans policiers, il y a énormément d'action à la fin. J'ai eu très peur pour Yohann qui s'engage dans quelque chose de complètement fou.

Ce n'est pas un livre très connu, mais je pense que tous les amateurs d'enquête devraient le lire. L'histoire est très bien ficelée et on ne sait pas un seul instant ce qu'il va arriver à la fin.

Ma note : 9/10

La prochaine chronique sera sur le tome 1 de Miss Peregrine et les enfants particuliers de Riggs Ransom.

Bon week-end !

mardi 20 septembre 2016

Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu

Coucou les addictiens ! Je suis désolée de poster cette chronique aussi tard (même si ça ne l'est pas trop). J'espère que ça vous plaira ! :-)

Le livre :
Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu de Chris Colfer
478 pages
Éditeur : Michel Lafon Poche
Date de parution : 14 mai 2015
ISBN-13 : 979-1022401395

Résumé :
Au Pays des Contes, rien n'est comme on l'imagine : Boucle d'or est une criminelle recherchée, Blanche-Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon rouge n'a même plus peur du loup. Projetés dans cet univers par un grimoire enchanté, Alex et Conner n' ont qu'un seul moyen de rentrer chez eux : rassembler huit objets magiques, si possible en évitant les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière a un plan machiavélique qui pourrait bien les y enfermer. À tout jamais.

Mon avis :

J'ai acheté ce livre il y a presque six mois et la couverture m'avait beaucoup attirée. C'est après avoir lu le résumé que j'ai su qu'il fallait que je le prenne.

Ce roman fait partie des catégories jeunesse et fantasy. Je le conseille aux adolescents et même aux adultes parce que le récit n'est pas enfantin malgré la couverture qui peut induire en erreur.

L'histoire se déroule à peu près à notre époque dans notre monde et dans le Pays des contes. L'univers est magique (avec beaucoup de magie !) et féerique. Pendant ma lecture, je le pensais beaucoup aux films Disney. On nous parle de toutes les princesses.

Les deux personnages principaux sont Alex et Conner. Ce sont des faux-jumeaux de douze ans et qui vivent avec leur mère car leur père est décédé. Leur grand-mère leur rend visite de temps en temps. Je parle d'elle parce qu'elle est quand Mme vachement importante.
Je vais vous détailler un peu plus les jumeaux.
Alex est une fille très intelligente et qui a beaucoup de culture générale.
Par corne, son frère est tout le contraire d'elle. Il s'endort en cours, rate ses contrôles et se fiche complètement des contes.
Durant toute l'histoire, on rencontre vraiment beaucoup de personnages de contes, surtout des princesses.
On apprend que la Méchante Reine est en fait quelqu'un de désespéré qui veut récupérer l'amour de sa vie.

Ce roman se lit super facilement.
Le seul point négatif, c'est que beaucoup de choses sont prévisibles comme à qui appartient le journal. On peut facilement le deviner.

Ma note : 8/10

La prochaine chronique sera sur Qu'importe la hauteur du saut (pourvu que le parachute s'ouvre) de Martin Rouz.
Bonne journée !

dimanche 18 septembre 2016

Le récap' du dimanche #15

Coucou !

J'avoue que je suis contente de poster ce récap'. Le préparer à été la chose la plus palpitante de ma journée XD Vous allez voir plus tard pourquoi je dis ça.

Livres : 

Ce n'est pas trop chargé cette semaine. J'ai lu Qu'importe la hauteur du saut (pourvu que le parachute s'ouvre) de Martin Rouz.
J'ai surtout fini un livre que j'ai commencé il y a presque deux mois : Moby Dick de Herman Melville !!! Ça n'a pas été un coup de coeur mais ce n'est ni une déception.

Films et séries : 

J'ai regardé les épisodes 2 à 6 de la saison 2 de The Originals.
Pour le plus grand plaisir de ma meilleure amie, j'ai commencé Teen Wolf et j'ai regardé les trois premiers épisodes de la saison 1.
Sinon j'ai regardé un film : Sexy Dance 1 qui a été un gros coup de coeur !

Événements : 

Il ne m'est rien arriver de particulier cette semaine.
Aujourd'hui, j'ai fait une brocante mais ce n'étais pas super avec la pluie et en plus, je n'ai vendu aucun livres !
Par contre, il y en a dix qui ont rejoint ma PAL. Je ferai peut-être un article pour vous les présenter et remplacer une chronique.

Bonne soirée à tous et bonne semaine !

vendredi 16 septembre 2016

La 5ème vague

Coucou les addictiens ! La semaine est enfin finie donc on peut souffler ! Ouf ! Voici une chronique pour finir en beauté la semaine !

Le livre :
La 5ème vague de Rick Yancey
608 pages
Éditeur : R-jeunes adultes
Date de parution : 16 l'ai 2013
ISBN-10 : 2221134257
ISBN-13 : 978-2221134252

Résumé :
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.

Mon avis :

J'ai voulu lire ce livre grâce à Moonlight11, une adolescente inscrite sur Livraddict. Son avis m'a convaincu de sortir ce livre de ma PAL.

Ce roman est classé dans deux catégories : jeunesse/count adult et science-fiction. Il est pour les adolescents (langage familier et vulgaire) et pour ceux qui aiment les extraterrestres et les mondes en pleine apocalypse.

L'histoire se passe aux États-Unis (il n'y a aucune ville de donnée) et à peu près à notre époque, en hiver, mais encore une fois, il n'y a rien qui le précise.

La première chose dont il faut parler, c'est le découpage du livre. Il est séparé en plusieurs parties, elles-mêmes séparées en chapitres. Les différentes parties sont reconnaissables grâce aux pages noires.
Dès la première ligne, les extraterrestres (les Autres) sont présents. Ce n'est explicite, mais en réfléchissant bien, on peut le deviner. Ces Autres sont super intelligents.
Le récit est narré par trois personnages : Cassie, Sammy (Nugget) et Zombie (Ben).
Cassie est la soeur de Sammy. Elle ne sait pas trop à qui elle doit faire confiance.
Il y a un deuxième personnage important qui n'est pas narrateur et c'est Evan. Il va recueillir Cassie alors qu'elle était blessée. Il est un peu décrit comme l'homme parfait.

Le récit est très prenant malgré que les 150 premières pages soit un peu trop détaillées. Les six cents pages se dévorent en un rien de temps (j'en ai lu trois cents en un seul jour).
La fin est mouvementée. Il y a plein d'action et de suspense.


Ma note : 8,5/10

La chronique de mardi sera sur le tome 1 du Pays des contes de Chris Colfer !
Bonne soirée !

mardi 13 septembre 2016

Wuthering Heights (abrégé)

Coucou les addictiens !
Grosse journée pour moi et peut-être pour vous aussi. Surtout, ce qui vient de me dégoûter, c'est que j'ai reçu L'assomoir de Zola à lire pour mon cours de français >_<
Mais je ne suis pas ici pour vous raconter ma vie XD (j'ai remarqué que dans l'intro, je m'égare toujours !)

Le livre :
Wuthering Heights (abrégé) de Emily Brontë
352 pages
Éditeur : Le Livre de Poche Jeunesse
Date de parution : 12 janvier 2011
ISBN-10 : 2013228309
ISBN-13 : 9782013228305

Résumé :
Adopté par la famille Earnshaw, Heathcliff est élevé dans le domaine de Wuthering Heights. À la mort de son père, il est réduit au rôle de domestique. Seule la jeune Cathy Earnshaw lui permet de supporter les mauvais traitements et les insultes. Devenus inséparables, ils éprouvent bientôt l'un pour l'autre une passion dévorante. Mais les règles de la société condamnent leur relation. Heathcliff en gardera une blessure profonde. De celles qui inspirent un sentiment de vengeance.

Mon avis :

J'ai décidé de lire ce livre pour me mettre un peu aux classiques parce que je sais que cette année je vais en lire pas mal.

Il est dans la catégorie classique, tout simplement. Il a été écrit il y a déjà plusieurs siècles.
Le vocabulaire est soutenu. Il y a beaucoup de formulations de l'époque ce qui nous fait revenir deux siècles en arrière.

L'histoire se déroule en Angleterre, près de Gimmerton entre 1801 et 1802.
L'histoire d'Heathcliff et Cathy commence une vingtaine d'années avant cette date et se finit en 1802.

Pour commencer, il faut préciser qu'il y a plusieurs narrateurs dans ce roman. Il y Mr. Lockwood qui nous raconte ce qui se passe dans le présent et il y a Ellen (Nelly) qui raconte l'histoire de Heathcliff et Cathy.
Nelly est la domestique du Manoir aux Grives.  Elle est une femme sensible et elle se souvient de l'histoire entre Heathcliff et Cathy dans les moindres détails.
Il y a beaucoup de personnages donc je ne vais vous parler que de trois.
Tout d'abord, il y a Heathcliff. Il a été recueilli par les Earnshaw alors qu'il devait avoir six ou sept ans. Il change beaucoup durant le récit. En trois ans, il devient plus sûr de lui... Le grand changement se voit à la fin. Il est devenu taciturne, solitaire alors que petit, il était tout le temps joyeux, il s'amusait avec Cathy...
Il y a aussi Cathy Earnshaw. Son vrai nom est Catherine et je vais désormais l'appeler comme ça, vous verrez pourquoi.
C'est la seule qui était gentille avec Heathcliff. Les autres le traitaient comme un domestique. Tout ce qui va lui arriver est très triste.
Enfin, il y a Cathy. Elle s'appelle aussi Catherine et elle est la fille de Catherine.
Cette Cathy a été élevée par son père. Elle a tout ce qu'elle veut, elle a juste à le demander. Elle est très capricieuse dès que ses voeux ne sont pas exaucés.

J'ai eu du mal avec tous les personnages. Je confondais parfois les deux Cathy.
Autrement, j'ai adoré (c'est la première fois que ça m'arrive pour un classique !!).

Ma note : 8,5/10

J'espère que ça vous a plu.
La prochaine chronique sera sur La 5ème vague de Rick Yancey (un beau petit pavé !).